Système soumis à un strict contrôle de l’ACPR, le mécanisme de fusion des mutuelles apparaît légalement outillé pour protéger les intérêts des assurés et membres adhérents, ainsi que les bénéficiaires. Cependant, la question de la place des personnels des mutuelles fusionnées n’y apparaît qu’à la marge, alors même que la multiplication des unifications de ces opérations impose une approche dynamique du social. Comment faire pour que cette problématique ne soit pas oubliée ?

Article publié dans la Tribune de l’Assurance, à télécharger et à lire en cliquant sur le lien ci-après : Le volet social : angle mort de la fusion des mutuelles ? [PDF]

S'inscrire à notre lettre d'information

En vous inscrivant à notre lettre d'information, vous recevrez régulièrement nos dernières actualités en matière de droit du travail, droit social, etc. Renseignez simplement votre adresse email ci-dessous puis cliquez sur « S'inscrire ».